carte de pollution lumineuse

Comprendre la pollution lumineuse

LA POLLUTION LUMINEUSE : UNE SIMPLE GÊNE OU UNE VÉRITABLE POLLUTION ?

La pollution lumineuse, tout le monde peut facilement la voir. Il suffit de sortir de chez soi la nuit et de regarder le ciel. Elle est là, au-dessus de notre tête. Ce sont notamment ces halos lumineux orange qui surplombent les villes, les villages, les routes et les autoroutes.

Mais il existe encore d'autres formes de pollution lumineuse : l'éblouissement, la lumière intrusive, les éclairages en excès et les éclairages abusifs comme les «sky-tracers» (ou «canons à lumière»).

Ceux qui ne veulent pas porter de jugement de valeur parleront de «gêne due aux éclairages nocturnes». Pourtant, si on lit la définition du mot «pollution», soit un «un phénomène ou élément perturbateur d'un équilibre établi et plus particulièrement si cet élément est nuisible à la vie», on peut trouver facilement dans la Nature des exemples où les lumières artificielles créent des problèmes à certaines espèces nocturnes. Ainsi, les jeunes tortues marines qui foncent vers les lumières des parkings, et donc vers l'intérieur des terres, au lieu de se diriger vers la mer sont plus que gênées : elles en meurent !

Cette pollution lumineuse a aussi des effets sur l'Homme. Imaginez que vous enleviez tous les volets et tous les rideaux de vos fenêtres. Pensez-vous que vous allez trouver facilement le sommeil si la fenêtre de votre chambre est proche d'un luminaire ? Les éclairages extérieurs ont des intensités lumineuses souvent trop importantes et en tout cas supérieures au 0,5 Lux de la pleine Lune.

LES ÉCLAIRAGES : UNE SÉCURITÉ ABSOLUE ?

Pour beaucoup de personnes, l'éclairage est synonyme de sécurité face à la criminalité, comme par exemple les cambriolages. Pourtant l'éclairage est loin d'être une panacée quand on voit que seulement 35% des cambriolages aux Etats-Unis ont lieu la nuit, et que, quand on interroge des cambrioleurs, ils ne mettent presque jamais en avant l'éclairage extérieur comme moyen efficace pour les dissuader d'agir. Ne confondons pas la «peur du crime» avec le crime en lui-même. L'éclairage rassure mais son efficacité face à la criminalité n'a jamais été démontrée dans des études sérieuses.

En matière de sécurité routière, nous avons en Belgique plus d'accidents par kilomètre parcouru que chez nos voisins, qui eux éclairent beaucoup moins les routes et les autoroutes que nous. Pourtant bon nombre de nos concitoyens et responsables politiques sont persuadés de l'efficacité de l'éclairage comme moyen de réduction des accidents. Actuellement, un accident sur deux a lieu la nuit... comme à la fin des années cinquante, avant la mise en place de l'éclairage routier sur une grande échelle ! Rien ne semble avoir bougé dans ce domaine.

Quand on regarde les causes réelles des accidents de nuit et plus particulièrement des décès, dont plus de 80% ont lieu sur des routes éclairées, on remarque vite que les explications retenues par la police sont la vitesse, justement favorisée par l'éclairage, l'alcool et les stupéfiants, l'endormissement au volant, les conditions climatiques moins bonnes qu'en journée...

NOS SOUHAITS

Bien sûr, il n'a jamais été dans l'intention des astronomes et de tous ceux qui sont sensibles aux impacts négatifs de la pollution lumineuse de mettre la Belgique dans le noir total. Tout ce que nous demandons, c'est que l'on utilise l'éclairage nocturne de façon raisonnable et raisonnée : «nous ne sommes pas contre l'éclairage mais contre le mauvais éclairage». A quoi sert-il d'éclairer en pleine nuit des parkings vides ou des monuments alors qu'il n'y a plus personne dehors ? Pourquoi devons-nous éteindre les lampes et la veilleuse de notre télévision quand nous allons nous coucher alors que l'éclairage public reste allumé jusqu'au matin ?

IMPACTS ÉNERGÉTIQUES

Des recherches ont été faites dans ce domaine et on estime actuellement qu'entre 30 à 50% des éclairages se retrouvent sous forme de halos lumineux et sont donc des pertes énergétiques parfaitement inutiles.

On peut réduire sans difficultés majeures la pollution lumineuse en favorisant les éclairages qui n'envoient pas de lumière vers le ciel. Le but de l'éclairage n'est-il pas de nous aider à voir où l'on met les pieds ? Alors pourquoi éclairer le ventre des chauves-souris ? Evitons aussi d'illuminer des monuments qui n'en valent pas la peine, et surtout de le faire toute la nuit. Eclairons plutôt du haut vers le bas que l'inverse.

Luttons contre la pollution lumineuse et nous consommerons moins d'énergie, nous produirons moins de CO2 et donc moins d'effet de serre, pour le bien-être de la Nature et de notre portefeuille.

LE CIEL ÉTOILÉ : UNE ESPÈCE EN VOIE DE DISPARITION

Avec des taux de croissance de 5 à 10% en Europe, il va sans dire que la situation est en train de se dégrader rapidement. Pour la majorité des belges, la Voie Lactée est devenue invisible. Nos enfants ne savent même plus de quoi il s'agit, puisqu'ils ne la voient plus ! Un ciel sans pollution lumineuse, ce sont plus ou moins 3.000 étoiles visibles à l'œil nu. Nous sommes de plus en plus nombreux en Belgique à ne plus avoir accès qu'à une centaine d'étoiles tout au plus.

Serons-nous prêts, en Belgique, à faire des efforts pour contrecarrer ce phénomène ? Le pas a déjà été franchi par d'autres dans le Monde : que ce soit des villes comme Tucson en Arizona, des régions comme la Lombardie en Italie, les îles Canaries en Espagne ou même deux pays européens, la Tchéquie et la Slovénie... Des lois et/ou des règlements y ont été votés pour maîtriser les éclairages tant publics que commerciaux et privés afin de diminuer leurs impacts négatifs.

Les revues de l'ASCEN

LES REVUES OBSCURITAS NOCTIS DISPONIBLES


document pdf n°31 - 3/2016
8 pages
 

document pdf n°30 - 2/2016
10 pages

document pdf n°29 - 1/2016
10 pages

document pdf n°28 - 4/2015
10 pages

document pdf n°27 - 3/2015
10 pages

document pdf n°26 - 2/2015
8 pages

document pdf n°25 - 1/2015
8 pages

document pdf n°24 - 4/2014
10 pages

document pdf n°23 - 3/2014
10 pages

document pdf n°22 - 2/2014
14 pages

document pdf n°21 - 1/2014
10 pages

document pdf n°20 - 4/2013
14 pages

document pdf n°19 - 3/2013
18 pages

document pdf n°18 - 2/2013
10 pages

document pdf n°17 - 1/2013
16 pages

document pdf n°16 - 4/2012
14 pages

document pdf n°15 - 3/2012
14 pages

document pdf n°14 - 2/2012
14 pages

document pdf n°13 - 1/2012
14 pages

document pdf n°12 - 4/2011
14 pages

document pdf n°11 - 3/2011
14 pages

document pdf n°10 - 2/2011
14 pages

document pdf n°9 - 1/2011
12 pages

document pdf n°8 - 4/2010
18 pages

document pdf n°7 - 3/2010
16 pages

document pdf n°6 - 2/2010
14 pages

document pdf n°5 - 1/2010
14 pages

document pdf n°4 - 4/2009
16 pages

document pdf n°3 - 3/2009
8 pages

document pdf n°2 - 2/2009
8 pages

document pdf n°1 - 1/2009
10 pages


Les brochures de l'ASCEN

DES BROCHURES POUR VOUS INFORMER


document pdf l'ASCEN dit stop à l'éclairage excessif
4 pages

document pdf Comprendre la Pollution Lumineuse
Un document de 7 pages qui vous présentera une introduction à la problématique de la pollution lumineuse et des éclairages utilisés pour «améliorer» la sécurité.

document pdf Impacts astronomiques
9 pages

document pdf Impacts environnementaux
20 pages

document pdf Eclairages et criminalité
5 pages - Les éclairages nocturnes sont-ils «LA» solution contre la criminalité ?

document pdf Eclairages et sécurité routière
8 pages - Les éclairages nocturnes améliorent-ils la sécurité routière ?

document pdf Nos recommendations pour améliorer l'éclairage
14 pages - Quelques recommandations pour améliorer les éclairages nocturnes et éviter la pollution lumineuse

document pdf Economiser l'énergie
7 pages - Lutter contre la pollution lumineuse, c'est économiser l'énergie !

document pdf Impacts sur notre santé
7 pages

document pdf Impacts sur les chauves-souris
8 pages

document pdf Recommandations techniques pour l'éclairage public
14 pages